Arthur REPIQUET toujours au niveau lors des championnats de France 1ère division Juniors !!

Notre Judoka de l’AJBD 21-25 JC BLANZYNOIS, participait une fois encore aux championnats de France 1ère division Juniors,
ce dimanche 01 Mars 2020 à VILLEBON SUR YVETTE aux portes de Paris.

Après un parcours très respectable, avec 4 combats de haut niveaux, s’inclinant contre le champion du monde Cadets , Kenny LIVEZE en quart de finale (qui sera sacré champion de France en fin de journée ) et chutant en repêchage contre Moustapha FOFANA qui lui prendra la place de trois, il obtient une place plus qu’honorable de 9ème le plaçant une fois de plus dans les 10 premiers français de sa catégorie des –100 kgs .

Le champion Parajudo ,bien que n’arrivant pas à monter sur les podiums” des Frances”se classe toujours ou presque dans les 10 premiers chez “les valides”et cela depuis qu’il est Cadet , et à ce niveau la performance doit être soulignée.

Un soulagement pour Arthur ,après des semaines de doutes, dues aux blessures et résultats en demi-teinte , l’essentiel était donc bien là , la forme et le moral sont de retour et L’Athlète du Pôle France d’Orléans compte bien enchainer les tournois et obtenir de bons résultats.

Et les échéances sont nombreuses pour le Blanzynois, avec très prochainement les qualifications en Séniors , les tournois en France et Allemagne , le Championnat de France Universitaire et l’échéance la plus attendue , le Championnat du Monde Deaf (déficients auditifs) les 18 et 19 avril prochain à VERSAILLE chez lui en France.

Il peut compter sur le soutien des Blanzynois et de son club de cœur le JCB , sur les compétences des entraineurs de son club l’AJBD 21-25 et sur ceux du Pôle France d’Orléans pour l’aider à atteindre ses objectifs.

Un bémol cependant, en effet ce même weekend avait lieu de façon très anonyme le championnat de France parajudo , au même endroit , ne permettant pas à Arthur de défendre son titre de champion de France Parajudo. Un titre qui malgré tout lui tenait à cœur étant donné qu’il l’à obtenu lors des 2 premières éditions. La FFJDA doit se poser la question de comment mettre plus en valeur le Parajudo , elle qui dit vouloir le promouvoir.

Ce dimanche Fred BADET et Arthur constataient que ce championnat se déroulait sur un coin de tatamis dans l’indifférence de la salle , alors que le protocole des podiums des “France 1ère division” avait lieu. Un manque de respect selon eux, une valeur très importante du code moral du judoka .

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *