Arthur REPIQUET admis au Pôle France de judo d’ORLEANS > les mots de Fred !!!

ARTHUR REPIQUET judokas du Judo Club Blanzynois admis au Pôle France judo d’ORLEANS.

L’info peut-être donnée de façon stricte comme ci-dessus , mais derrière cette information il y a tellement plus.

Il y a un an à la même époque Arthur se blessait au championnat de France Cadets 1D , luxation du coude, après deux ans à ne pas passer loin du podium (7ème) , il visait celui-ci logiquement . Pas de podium donc , blessé et en plus sa candidature au pôle France de Strasbourg refusée.

Le destin peut être cruel parfois, Arthur et sa famille le savent bien*.

Un moment difficile pour Arthur , remise en question et beaucoup d’interrogations sur la suite à donner à sa « carrière » de judoka . Après 3 ans de Pôle espoirs à Dijon ,comment suivre un parcours vers le haut niveau tout en gardant une part importante aux études.

Puis le destin peut aussi , faire des clins d’œil.

Ce fut le cas avec la sélection d’Arthur dans l’équipe de France Parajudo , du fait de sa déficience auditive . Cet handicap va lui permettre de rebondir.

Le coude réparé , le « coq » sur le kimono il participe donc aux Deaflympics (Jeux Olympiques des sourds) en Juillet en Turquie .

Le destin encore…

Après une belle compétition , il revient en France avec une belle médaille de Bronze ! Et là son statut change , il revient dans la course , il est « rebooster « , de plus il devient athlète de haut niveau sur les listes ministérielles .

Arthur en septembre reprend le chemin de l’école et entame une quatrième année au pôle Espoirs de Dijon, il fait une saison très honorable enchaîne les stages avec l’équipe de France Parajudo ,et arrive à se qualifier pour les championnats de France 1D Juniors . Le Week -end dernier il réalise une très bonne compétition à Villebon sur Yvette en obtenant une prometteuse 9ème place , lui qui n’est que junior 1ére année .

Dans la foulée il apprend qu’il est admis au Pôle France d’Orléans , il obtient son permis , il va bientôt passer « le Bac » et son destin change .

Son rêve peut continuer , lui qui depuis qu’il est minimes , pense à être champion de judo . Il fait un pas de plus vers le haut niveau. Arthur s’en donne la peine , il travail dur et ce n’est pas tout les jours facile .

L’avenir nous dira ce qu’il en sera . Arthur lui tentera d’obtenir son bac puis s’orientera sur des études pour devenir Kinésithérapeute, car son rêve il le sait ,reste fragile , les blessures , la chance , les détails peuvent faire basculé son destin . Mais il est déterminé et c’est ce qui fait de lui depuis quelques années NOTRE champion .

Oui le champion de tous les Judokas et dirigeants du Judo Club Blanzynois car quand on remporte des titres et victoires  et qu’en plus par son attitude on devient un exemple pour les autres , et bien on devient le champion de tous .

Arthur lui continue son rêve et son objectif est encore réalisable .

Je voulais par ces quelques lignes , mettre en avant, « mon athlète » car il faut que mes autres judokas sachent qu’il est notre champion mais que tous peuvent prétendre à le devenir , mais qu’il faut s’en donner les moyens . Le destin se chargera du reste et moi je ne suis là que pour les accompagner . Au service du judo depuis quelques années , moi le judoka modeste , ouvrier en 3×8 chez Michelin à la chance avec le parcours d’Arthur de connaître de grands moments de judo , ma passion. Comme lors du championnat de France 1D junior , ou tout le haut niveau du judo était réuni dans le Grand Dôme de Villebon , avec les anonymes , des champions (olympique , Monde , Europe ..).sur et en dehors des tatamis , des entraineurs nationaux , des dirigeants de la Fédération et tous au même niveau se côtoyant sans aucune différence , seul le judo comptait et nous réunissait . Tout cela c’est aussi grâce à Arthur que je le vis je lui en suit reconnaissant.

Il sera certainement amené à revêtir les couleurs d’autres clubs , plus important, et nous risquons de le voir moins souvent , mais je sais que pour lui et pour nous tous il reste le champion de BLANZY.

Félicitations donc ARTHUR ! et bon vent pour l’avenir . Que ton destin te permette de réalisé tes rêves , pour que l’ont puisse aussi rêver!

FRED

*Le père d’Arthur Rugbyman au RCMB est décédé suite à ses blessures lors d’un match de rugby il y a 10 ans  

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *